L’aide à la rénovation énergétique délivrée par Action Logement permet aux salariés à revenus modestes de financer des travaux d’amélioration thermique et contribue à soutenir leur pouvoir d’achat.

Qui peut bénéficier de l’aide à la rénovation énergétique délivrée par Action Logement ?

Propriétaires occupants ou propriétaires bailleurs de leur résidence principale, salariés d’entreprises du secteur privé.

✓ Les conditions

  • Logement : résidence principale situé en zone B2, C ou dans une commune faisant partie du programme Action Cœur de Ville
  • Revenus : revenus du propriétaire ou du locataire doivent être inférieurs aux plafonds de ressources des ménages à revenus modestes
  • Travaux : - réalisés par un professionnel artisan « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE)
    - accompagnés d’un tiers en qualité d’Assistant à Maitrise d’Ouvrage (AMO) afin de vous assister dans la mise en œuvre de votre projet de travaux de rénovation énergétique

💰 Montants

  • Plafonné à 20 000 €
  • Possibilité d’obtenir un prêt complémentaire, jusqu’à 30 000 € pour compléter le financement

🔎 A savoir

  • L’Eco PTZ est cumulable avec le CITE, les aides de l’ANAH, les CEE
  • Les travaux doivent porter sur l’isolation thermique (toiture, plancher, combles, murs donnant sur l'extérieur, ventilation) destinée à réaliser des économies d’énergie. Si ce n’est pas le cas, l’aide à la rénovation énergétique pourra financer un ou les deux projets suivants :
    - le remplacement d’un système de chauffage
    - la pose d’un équipement de chauffage ou eau chaude sanitaire par une source d’énergie renouvelable
  • L’aide à la rénovation énergétique est cumulable avec le CITE, l’Éco-PTZ, la TVA à taux réduit à 5,5 %, le chèque énergie de l’État, les CEE, les aides de l’ANAH, la prime à la conversion des chaudières
  • Vous pouvez tester votre éligibilité à l’aide sur le site Action Logement
En savoir plus sur l’aide à la rénovation énergétique d'Action Logement

Les autres aides disponibles :

Aides à la transition énergétique