Disconnecteur (4 produits)

Description

Le disconnecteur est un appareil de sécurité qui protège votre installation de chauffage contre les retours d’eau polluée.

Le disconnecteur est un élément essentiel à la plomberie, puisqu’il permet de protéger le réseau d’eau potable en évitant l’eau usée et/ou polluée de s’infiltrer à nouveau dans le circuit. Son rôle est également d’apporter de l’eau froide saine sous pression grâce au robinet de remplissage ou des vannes.

Le disconnecteur, une sécurité ou une obligation ?

Souvent décrit comme un dispositif de sécurité, le disconnecteur est pourtant obligatoire dans certains cas. Selon la législation sanitaire, une installation de chauffage ne doit pas polluer le réseau d’eau potable public ou le réseau privé collectif dont l’eau est destinée à la consommation humaine, par un retour d’eau polluée. On appelle à ce titre retour d’eau la circulation inversée du fluide de l’installation vers le réseau. Le propriétaire d’une installation polluante envers le réseau peut être tenu légalement responsable selon le règlement sanitaire.

Comment fonctionne un disconnecteur ?

Le circuit de chauffage contient de l’eau non potable, même potentiellement très dangereuse pour la santé. En effet, l’eau présente dans les chaudières peut contenir un mélange de boues, de produits chimiques (inhibiteur de corrosion), d’antigel, de bactéries, la rendant impropre à la consommation. Il faut donc prévoir une coupure ou un bac de disconnexion entre le réseau d’eau potable et le circuit fermé de chauffage.
Le disconnecteur est équipé d’une vanne d’isolement en amont et d’une vanne en aval. Cela permet l’ouverture d’une soupape à l’air libre située entre 2 clapets anti-retour. Un filtre nettoyable avec robinet de vidange est également présent entre les vannes en amont et en aval. En cas d’arrivée d’eau usée de l’extérieur vers le circuit de chauffage ou d’une pression anormalement élevée dans le circuit de chauffage, la soupape d’ouvre, empêchant le retour d’eau grâce au clapet amont. On appelle ce système une disconnexion par surverse.

Quel disconnecteur installer ?

Il existe deux types de disconnecteurs définis dans la norme EN 1717 :
• Le disconnecteur CA : un disconnecteur à zone de pression réduite non contrôlable. Ce type de disconnecteur est prévu pour les installations de chauffage à simple échangeur d’une puissance calorifique inférieure à 70kW.
• Le disconnecteur BA : un disconnecteur à zone de pression réduite contrôlable. Celui-ci est destiné aux installations dont la puissance est supérieure à 70kW.

Où placer un disconnecteur ?

De manière générale, les chaudières murales sont déjà équipées d’un disconnecteur. Au contraire, sur les chaudières biomasse, les pompes à chaleur et les chaudières sol, il est généralement nécessaire d’ajouter le disconnecteur.

La maintenance d’un disconnecteur

Assurer la maintenance d’un disconnecteur est une obligation afin d’être en conformité avec la réglementation en vigueur. Cela permet également d’empêcher les arrêts d’exploitation, de limiter les coupures d’eau tout en prolongeant la vie des appareils. La maintenance d’un disconnecteur consiste au démontage, le nettoyage, le détartrage et le remontage des appareils de protection antipollution.
La présence de corps étrangers (sables et impuretés) peut entrainer une fuite du disconnecteur au niveau de la décharge. En cas de fuite du disconnecteur, il est nécessaire de démonter et nettoyer le filtre. Il est souvent efficace de provoquer un fort débit en ouvrant un ou plusieurs robinets pendant quelques minutes de manière à chasser les corps étrangers et à rétablir le bon fonctionnement.

Retrouvez sur Téréva Direct nos différents disconnecteurs CA et BA de marque Socla et Watts. Nous proposons des disconnecteurs aux meilleurs prix pour les professionnels.

Affiner la recherche
Article ajouté à votre commande rapide
Chargement en cours...
Recherche vocale